Test: Garmin Forerunner 235

Aujourd’hui je vous propose mon test de la montre Garmin Forerunner 235, modèle plutôt accessible en terme de prix et proposant des fonctionnalités indispensable à tout coureur souhaitant progresser. Ayant déjà porté pendant deux ans le modèle précédent de chez Garmin, la Forerunner 220, je vous propose un petit comparatif avec ce nouveau modèle et un retour d’expérience après plusieurs mois d’utilisation intensive.

Test Garmin Forerunner 235: Caractéristiques techniques

Je ne peux commencer ce test sans vous exposer toutes les caractéristiques techniques de cette montre:

Dimensions : 45mm x 45mm x 11.8mm

Poids : 42g

Capteur GPS : GPS + GLONASS

Autonomie : 15h en mode Course à pied (GPS actif)

Capteur Fréquence Cardiaque : Au poignet

Résolution d’affichage : 215 x 180 Pixels

Au niveau des caractéristiques techniques, la Garmin Forerunner 235 se distingue de sa prédécesseur par une autonomie plus grande, ici 15h en activité Course à pied contre 10h pour le Forerunner 220. Egalement, un effort a été fait sur la résolution d’affichage qui est plus élevée et le capteur GPS intégrant également le système GLONASS, qui permettent en théorie de gagner en précision lors de nos activités courses à pied, je vous en dis plus par la suite.

Le plus gros changement au niveau de ce modèle est la présence d’un capteur cardiaque au poignet, inexistant sur le modèle précédent, la montre est d’ailleurs logiquement plus épaisse mais pour un poids qui reste très raisonnable (42g).

Design et prise en main

Première approche

En terme de design, la Garmin Forerunner 235 n’a pas énormément changé depuis la version précédente, elle garde un aspect fin et agréable. La montre est disponible en plusieurs coloris, globalement très sobre en version homme, avec sa couleur noire avec le bracelet intérieur gris, rouge et noir, plutôt colorée en version femme (jaune, violet). C’est une montre qui pourrait selon moi se porter également dans la vie de tous les jours tellement le design est sympa et la montre agréable au poignet.

La montre est facile à prendre en main et plutôt intuitive. On la démarre grâce à un seul appui sur la touche activité alors que sur la 220 il fallait rester appuyé une seconde sur ce même bouton. Petit bémol selon moi sur ce point car cela m’a valu quelques soucis, en effet, la touche étant très sensible, j’ai eu plusieurs fois la désagréable découverte de voir ma montre se mettre en route alors qu’elle était restée dans mon sac de sport, certainement dû à un appui fortuit sur ledit bouton. Un conseil alors, si vous emmener votre Garmin Forerunner 235 dans un sac, faites bien attention à ne pas appuyer involontairement sur le bouton « ON » !

Hormis ce point, je n’ai que des compliments à faire à cette montre, la navigation dans les menus est fluide, rapide et efficace, on trouve rapidement et simplement les fonctionnalités et différents paramètres.

En activité, plusieurs écrans vous permettent de switcher rapidement sur les informations indispensables pendant vos courses à pied. Ces différents écrans sont personnalisables à souhait avec des données telles que l’allure moyenne de votre sortie, l’allure circuit, la vitesse, la distance…

GPS et Capteur cardiaque

La première chose qui me saute aux yeux lorsque je commence une activité avec cette montre, c’est sa rapidité de connexion au GPS. Habitant en ville, je n’ai aucun problème pour capter le GPS, même entouré d’immeubles par temps maussade, la montre est plutôt efficace et en moins d’une minute le GPS est capté. Lorsque je m’entraine sur la piste ou dans tout autre endroit dégagé, le GPS est capté au bout de quelques secondes, ce qui est vraiment appréciable, inutile d’attendre de longues minutes pour démarrer son entrainement dans de bonnes conditions.

Concernant la fiabilité du GPS, à titre personnel, je n’ai pas trouvé de différence flagrantes en couplant avec le deuxième système GPS GLONASS. Disons que j’active toujours les deux modes simultanément sans trop m’en soucier, j’ai déjà fait le test de déconnecter GLONASS, pour moi il n’y a aucune différence. Globalement, le GPS est plutôt fiable, avec une légère marge d’erreur comme sur toutes les montres mais rien de bien méchant. Pour mes entrainements sur piste, j’utilise également la Garmin Forerunner 235 et les distances sont équivalentes à celles calculées sur l’anneau. Les seuls décrochages que j’ai pu observer sont seulement dans les zones en bois ou en sous-bois, ce qui est parfaitement logique.

Concernant le capteur cardiaque, c’est une nouveauté pour moi car jusqu’à présent j’utilisais la Forerunner 220 qui en est dépourvue. Après plusieurs mois de test, je peux donc donner un avis pertinent sur cette fonction. Le Cardio au poignet est pour moi intéressant car il est pratique et évite d’investir et de porter une ceinture cardiaque. Par contre, j’ai remarqué qu’il fallait serrer la montre de manière à ce qu’elle ne bouge pas pendant l’activité afin d’obtenir des valeurs fiables. Il m’est arrivé de ne pas assez serrer la montre pendant des sorties en course à pied et de m’apercevoir que les données étaient particulièrement erronées.

Un conseil donc si vous souhaitez utiliser le capteur cardiaque dans de bonnes conditions, serrez suffisamment votre Garmin Forerunner 235 ! Par ailleurs, pour ceux qui souhaitent une précision plus intéressante concernant leur fréquence cardiaque en course, je vous conseille d’investir dans une ceinture cardiaque, qui vous fournira des données plus fiables.

Utilisation et paramétrage Garmin Connect

Récapitulatif entrainement

Pratique et efficace, l’application Garmin Connect permet de connecter sa montre à son PC/MAC ou à son smartphone. En quelques secondes et une fois couplé avec sa montre, l’application Garmin Connect permet d’obtenir une multitudes d’informations sur ses activités :

La distance

Le temps de course

Le dénivelé

les zones de fréquences cardiaques utilisées

la MAP avec les tracés de ses sorties

Les différentes allures sur ses circuits

Un récapitulatif de ses entrainements sur les 7 derniers jours, le dernier mois, la dernière année vous permettra de suivre votre évolution sur le court, moyen et long terme.

l’application propose également une estimation de sa Vo2Max et des prédictions de course en fonction de vos entrainements. Elle rassemble aussi vos différents records personnels et l’option « aide  la récupération » estime le temps nécessaire à la récupération suite à votre dernier entrainement.

Ce que j’apprécie également sur cette Garmin Forerunner 235, c’est la possibilité de créer ses propres entrainements via l’application Garmin Connect. Elle permet d’enregistrer directement sur l’application vos entrainements type de manière simple. J’utilise beaucoup cette fonctionnalité quand je n’ai pas l’occasion d’effectuer mes séances de fractionné sur piste, ainsi je programme mon entrainement via l’application et le transfère sur ma montre. Ma montre m’indiquant par des vibrations ou bips sonores la fin de mes fractions, le début de la récup’, la reprise de l’activité…

Création des entrainements

Conclusion

Ce test de la Garmin Forerunner 235 m’a permis de me faire un avis assez précis sur cette montre : c’est pour moi la montre polyvalente par excellence, elle permet de façon simple et intuitive d’avoir toutes les informations que l’on a besoin lors de ses sorties en course à pied, couplée d’un GPS fiable et du cardio au poignet. Si vous souhaitez investir dans une montre facile d’utilisation et efficace sans vous ruiner, je vous conseille vivement ce modèle  qui pour moi est une valeur sûre et l’une des meilleurs en terme de rapport qualité/prix du marché.

0 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You May Also Like
Read More

TEST: Adidas Boston 10

Depuis plusieurs années l’Adidas Boston est devenue une chaussure incontournable des pelotons. La version 8 m’avait accompagnée tout…
Read More

Test: Nike Pegasus 37

Pour cette nouvelle version de son modèle emblématique, la Nike Zoom Pegasus, Nike a frappé fort avec  de…