TEST COMPLET: Hoka Mach X

Après avoir tout fait cette année en Mach 5 sur tout type d’entraînement et à la recherche d’un modèle dynamique pour mes séances rapides et allures spécifiques, je me suis naturellement tourné vers la dernière-née de chez Hoka : la Mach X ! Je vous propose donc dans cet article mon test complet de ce nouveau modèle

Avant d’aller sur le terrain et de vous donner mon ressenti sur ces nouvelles Hoka Mach X ; je vous fais un inventaire des caractéristiques techniques de cette chaussure. Hoka a décidé de reprendre les fondamentaux de ce qui fait la force des Mach classiques tout en y ajoutant plusieurs nouveautés :

  • La semelle intermédiaire est composée d’un assemblage de deux mousses différentes : une couche en EVA, résistante et plutôt ferme, et une couche de mousse PEBA, utilisée notamment sur les Rocket X 2, extrêmement réactive. Entre ces deux mousses vient s’intercaler une plaque polymère en PEBAX, qui va apporter un dynamisme et accentuer le retour d’énergie, tout étant moins rigide qu’une plaque carbone.
  • La semelle extérieure ressemble fortement à la Hoka Mach 5 ; à la différence que sur ce modèle, la maque américaine a ajouté des empiècements en caoutchouc afin d’améliorer la durabilité de la chaussure.
  • Le drop de ce modèle est de 5 mm, du classique pour la marque ; et son poids est de 247g en pointure 42. L’épaisseur de la semelle est de 39 mm (soit un centimètre de plus que sa grande sœur).
  • Le mesh est léger et respirant, c’est doux et agréable au toucher. La languette est fine et la chaussure est très confortable.

Dès la première prise en main, visuellement je la trouve extrêmement réussie ; les couleurs (vert, bleu, blanc) sont bien choisies, le mesh est doux et elles sont agréables au toucher.

Ce qui attire l’œil tout de suite, c’est son épaisseur, bien plus haute que sur une Mach « standard » (+ 1 cm). On voit bien la superposition des deux mousses : l’EVA en vert plus ferme et la partie en PEBA blanche bien plus moelleuse. Lorsque l’on retourne la chaussure on s’aperçoit qu’Hoka a rajouté des empiècements orange afin d’éviter d’abîmer la gomme trop rapidement.  La plaque en thermoplastique est visible au centre, sous la chaussure.

A l’enfilage, c’est confort, le pied est bien maintenu ; la chaussure n’est pas extrêmement large, juste ce qu’il faut ; la toe-box est d’une taille « normale », mon pied est plutôt fin, ce qui matche bien comme il faut. Les lacets sont légèrement élastiques et la languette est fine, ce qui permet un laçage efficace sans créer de zones de compression.

A la marche, je trouve que l’amorti est plus souple et plus présent que sur une Mach 5 par exemple. Le déroulé du pied est bon et la plaque apporte une bascule vers l’avant sans être aussi prononcée que sur la Rocket X 2 (retrouvez mon retour sur cette chaussure ici)

Retour de mon test sur le terrain de cette Hoka Mach X que j’ai utilisée sur tout types de séances afin de m’en faire une opinion la plus objective possible.

Grosso-modo : on a affaire à une Hoka Mach 5 avec plus d’amorti et un dynamisme plus ou moins équivalent.

Sur des footings courus en endurance fondamentale, je dois dire que c’est une agréable surprise ; moi qui pensais avoir affaire à une chaussure uniquement orientée fractionné rapide, je suis agréablement surpris par son amorti qui m’a permis d’effectuer des footings cools sans problème. La chaussure est suffisamment amortie et confortable pour ce type de séances. Néanmoins, si vous souhaitez uniquement faire des footings, je vous conseille plutôt de vous orienter vers la Clifton 9, plus amortie et légèrement moins chère (voir mon test complet ici).

Du coup, sur du plus rapide, qu’en-est-t-il ? Et bien là aussi, la Mach X s’en tire vraiment bien. Malgré son poids supérieur à la Mach 5 (+ 35g), je trouve que le mélange des deux mousses fait vraiment bien le taff : la semelle en EVA apporte de la fermeté et de la durabilité à la chaussure, la mousse en PEBA (la même que celle utilisée sur les Rocket X 2), apporte du dynamisme et la plaque PEBAX rend tout cela plus fluide et améliore l’effet rebond de la chaussure.

Sur du fractionné court (séances VMA par exemple), la chaussure est réactive, le rebond est là sans être aussi marqué que sur un modèle à plaque carbone ; la plaque fait le job en apportant un bon retour d’énergie, sans être trop rigide. Néanmoins à haute vitesse, je trouve que le poids de la chaussure, bien que compensé par la plaque PEBAX, sera quand même un frein pour les plus rapides d’entre nous. Pour ma part, sur du fractionné court, je préfère rester sur un modèle plus léger sans plaque comme la Mach 5, qui aura l’avantage d’être dynamique et de faire travailler un peu plus les qualités de pied.

Le mélange des deux mousses et de cette plaque polymère en font une chaussure extrêmement polyvalente ; sur des sorties longues avec des allures plus élevées (seuil, AS10, Semi), l’amorti permet d’aller loin sans piocher musculairement et le dynamisme de la chaussure permet d’accélérer le rythme sans souci. Là où la Mach 5 était peut-être un peu trop exigeante pour des sorties longues pour nous autres coureurs amateurs, cette version X s’en tire mieux. C’est vraiment dans ce registre que cette chaussure tirera son épingle du jeu, quand il faut envoyer tout en gardant un bon amorti. Personnellement, je l’utiliserai volontiers sur des sorties longues avec du seuil ou des allures de compét’ (10k, semi ou marathon).

Pour résumer, Hoka a fait grossir sa Mach pour améliorer son amorti, tout en y intégrant une plaque PEBA qui va lui permettre d’être tout aussi dynamique que sa grande sœur ; ce qui fait de la Mach X un modèle bien plus polyvalent, qui pourra être utilisée sur des séances de vitesse mais également sur des sorties plus longues !

Suffisamment amortie pour du long, suffisamment dynamique pour du court ; Hoka a réussi à proposer un modèle polyvalent pour les coureurs en recherche de vitesse. la Hoka Mach X sera une alliée idéale pour tout type de séances incluant des portions plus rapides ; son amorti lui permettra sans problème d’effectuer des sorties longues et son dynamisme lui permettra de courir vite. Une bonne chaussure qui pousse à accélérer le rythme !

Où trouver la Hoka Mach X ?

Cette chaussure est disponible ici (régulièrement en SOLDES avec les codes promo).

Egalement de bonnes affaires sur Alltricks ici.

0 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You May Also Like
Read More

TEST: Adidas Boston 10

Depuis plusieurs années l’Adidas Boston est devenue une chaussure incontournable des pelotons. La version 8 m’avait accompagnée tout…