TEST: Brooks Hyperion Tempo

Depuis plusieurs années on voit fleurir les modèles de la marque Brooks, qui occupent désormais une belle place parmi les pratiquants de course à pied. A la recherche d’une chaussure dynamique pour effectuer mes séances de fractionné et mes compétitions, je me suis donc penché sur cette Brooks Hyperion tempo et vous propose mon test dans cet article…

Caractéristiques techniques

Commençons d’abord par analyser les caractéristiques techniques de cette Hyperion Tempo :

  • La semelle intermédiaire est composée de DNA Flash, mousse la plus légère de la marque, infusée avec des particules d’Azote, qui rend la chaussure à la fois moelleuse et extrêmement réactive.
  • La semelle externe de la chaussure, la partie en contact avec le sol, est tout ce qu’il y a de plus classique, un « Grip » au talon et sur la partie médio-avant pied assurant une bonne adhérence. Rien de superflu pour ce modèle qui se veut être une chaussure d’entrainement rapide et de compétition, et pour répondre à cet objectif, le moindre gramme compte.
  • Le Drop est de 8 mm pour la Brooks Hyperion Tempo, avec un poids contenu de 207 g, c’est à peu près ce que l’on retrouve sur des modèles concurrents typés compét’.
  • La languette est fine et le mesh est confortable et respirant, de bonne augure quand il faudra enchainer les kilomètres.

Du confort et du dynamisme

Il s’agit de ma deuxième expérience avec des chaussures de la marque Brooks, j’avais déjà eu l’occasion de tester les Launch 8 qui m’avaient agréablement surpris par leur polyvalence et leur confort et que j’ai finalement gardées plusieurs mois. Pour le test de cette Hyperion tempo, je ne démarre donc pas de rien !

A l’enfilage, on retrouve le confort made in brooks, c’est-à-dire que le pied trouve naturellement sa place dans la chaussure, c’est confortable, suffisamment molletonné sans trop l’être. Le laçage se fait de manière ultra-efficace, aucune zone de compression, c’est précis. La finesse de la languette ne gêne en rien de serrage de la chaussure et ne génère pas d’inconfort. Brooks a réussi à gagner quelques grammes sans que cela ne se ressente sur le confort de la chaussure.

C’est parti pour quelques kilomètres en footing. Ce qui frappe dès les premières foulées, c’est la légèreté de la chaussure, elle se ferait presque oubliée. Bizarrement, malgré le poids (très) contenu de cette Hyperion Tempo, je trouve l’amorti plutôt moelleux et c’est une bonne surprise. Bien-sûr, l’amorti n’est pas aussi important que dans d’autres modèles typés confort, comme une Glycerin par exemple, mais pour une chaussure d’entrainement rapide et de compétition, je trouve que le contact avec le sol se fait en douceur.

J’ai testé ces chaussures sur tous types d’entrainements, du footing à la sortie longue en passant par les séances de VMA. Dès que le rythme s’élève, c’est là que la Brooks Hyperion tempo dévoile son potentiel. Lors des sorties longues avec des portions à Allures Semi et Marathon, la chaussure apporte un dynamisme intéressant, la chaussure se montre très réactive et l’amorti semi-moelleux permet d’enchainer les kilomètres tout en préservant quelque peu les muscles, ce qui n’est pas négligeable si vous avez un objectif semi ou marathon.

Lors des séances de VMA, c’est une chaussure qui fait le job, et même plus que bien ! La légèreté de la chaussure et le DNA de la semelle intermédiaire en font un allié indéniable pour grappiller quelques secondes au tour de piste.

Pour ma part, c’est un modèle que j’utiliserai volontiers sur des séances rapides types VMA et des sorties à allure spécifique Semi-Marathon ou 10km, ainsi que des compétitions jusqu’au Semi.

Je pense qu’elle peut tout à fait avoir sa place dans une rotation de chaussures, en alternance avec un modèle plus typé confort pour les footings ou les sorties longues sans allures spécifiques, comme une Nike Pegasus 38 (test ici) ou une Nike ZoomX Invincible que j’ai testée ici.

Un petit également sur la durabilité de la chaussure, après plus de 100 km, le mesh n’a pas bougé et je ne constate aucune usure prématurée au niveau de la semelle externe, de bonne augure donc !

Conclusion

La Brooks Hyperion tempo est une chaussure légère et dynamique, qui ravira les coureurs à la recherche de vitesse, sans pour autant sacrifier le confort. C’est un modèle pour entrainements rapides et compétitions que vous pourrez emmener jusqu’au semi voire marathon pour les coureurs les plus efficaces.

Où trouver la Brooks Hyperion tempo ?

Vous trouverez ce modèle ici (régulièrement en réduction avec les codes promo)

Egalement en promo chez Alltricks en cliquant ici.

0 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You May Also Like
Read More

TEST: Adidas Boston 10

Depuis plusieurs années l’Adidas Boston est devenue une chaussure incontournable des pelotons. La version 8 m’avait accompagnée tout…
Read More

Test: Nike Pegasus 37

Pour cette nouvelle version de son modèle emblématique, la Nike Zoom Pegasus, Nike a frappé fort avec  de…