TEST: Adidas Boston 10

Depuis plusieurs années l’Adidas Boston est devenue une chaussure incontournable des pelotons. La version 8 m’avait accompagnée tout au long de l’année dernière, notamment lors de mes sorties longues. C’est donc avec un grand plaisir que je vous propose aujourd’hui mon test détaillé de l’Adidas Boston 10…

Caractéristiques Techniques

Dans un premier temps et avant de vous proposer mon analyse et mon retour terrain sur ce modèle, je vous laisse découvrir toutes les caractéristiques de cette Adidas Adizero Boston 10 :

  • La semelle intermédiaire est composée de deux mousses : le LightStrike sur la partie inférieure de la chaussure et le LightStrike Pro sur la partie supérieure. Enorme révolution pour cette version de la Boston, l’insertion de tiges de carbone « EnergyRods » sous l’avant-pied, qui apportent un dynamisme supplémentaire à la chaussure.
  • La semelle extérieure évolue et propose non plus un quadrillage comme sur les précédents modèles, mais un rainurage avec des stries. La semelle est toujours composée de caoutchouc Continental sur les parties en contact avec la route. L’adhérence des semelles Adidas n’est plus à démontrer et pour ma part, je n’ai jamais réussi à trouver mieux sur le marché.
  • La semelle a pris de l’épaisseur (39 mm au talon / 31 à l’avant-pied), c’est quasiment 1,5 cm de plus que sur la version 9 !
  • Le talon est rembourré et bien maintenu, ce qui permet de gagner en confort.
  • La mention PrimeGreen est bien présente sur ce modèle qui utilise 40% de matériaux recyclés.
  • Le Drop est de 8 mm, soit légèrement en baisse par au modèle précédent qui était de 9 mm.
  • La Boston 10 pèse 288 g en pointure 42, soit 48 g de plus que sa prédécesseure (240 g).

Du changement mais la même philosophie

Au fil du temps, la Boston s’est faite une place au sein des coureurs et notamment sur des épreuves longues comme le Marathon, grâce à un dynamisme présent et un amorti bien dosé. Je dois avouer qu’en lisant les caractéristiques techniques de cette 10ème version, je me suis vraiment demandé si cette chaussure allait correspondre au mythe de la Boston.

En effet, rien qu’à voir le poids de la chaussure (288 g), on peut quand même avoir de sérieux doutes quant à son positionnement en tant que marathonienne et performante. Généralement peu habitué à enfiler des running au-delà de 260 g, je dois dire que cette chaussure m’intrigue. Comment peut-on être « lourde » et dynamique à la fois ?

Et bien, après plus d’un mois d’essai, je dois dire que je suis agréablement surpris, pour ne pas dire stupéfait par cette chaussure. Moi qui pensais faire uniquement des footings en Endurance Fondamentale avec cette Adidas Boston 10, je me suis bien trompé !

Et pour cause, malgré son poids relativement important, je trouve que la combinaison des deux nouvelles mousses LighStrike et Pro, associées aux EnergyRods, rendent cette chaussure à l’aise sur pas mal de séances et même plutôt polyvalente. La polyvalence d’ailleurs, c’est ce que j’avais trouvé à l’époque avec mes anciennes Boston 8, une chaussure capable de tout faire et de bien faire. Je dois dire que je retrouve en partie ces caractéristiques avec cette nouvelle version.

En footing, elle propose un amorti intéressant et ne « tape » pas comme une Adidas Adios 6 qui s’oriente plus vers des sessions courtes. Là où les Adidas Boston 10 excellent, c’est dans les sorties longues avec variations d’allures (semi/marathon voire 10km), son amorti permet d’enchainer les kilomètres tout en étant bien protégé mais également d’accélérer le rythme grâce au bon dosage mousse/carbone de la semelle intermédiaire.

Sur des séances longues, cette alliance entre amorti et rigidité grâce aux EnergyRods, petites lames de carbone placées sous les métatarses,  permet de moins ressentir la fatigue et d’économiser de l’énergie grâce justement au renvoi de la chaussure. Pour le même effort, le corps doit moins s’employer, du coup, vous gaspillez moins d’énergie et maintenez votre allure plus longtemps. On a vraiment l’impression de devoir moins pousser pour conserver sa vitesse.

Je les ai également testées sur des séances rapides (fractionné court sur route), elles se débrouillent mais ne seront pas aussi efficaces qu’une Adios 6 (voir mon test ici) qui s’avère plus dynamique. Je dirais que c’est un modèle polyvalent qui pourra ravir les coureurs à la recherche d’une paire unique ou en rotation avec une paire plus dynamique pour les séances rapides et les compétitions courtes.

C’est une chaussure confortable, le Mesh est plutôt fin et très respirant, c’est léger et on peut sentir l’air passer sur le dessus du pied. La languette est fine et ne provoque pas d’irritation, elle tient bien en place.

La semelle extérieure a bien évolué, exit le quadrillage des versions précédentes, place à un rainurage qui me fait grandement penser aux pneus des voitures avec les stries parallèles qui évacuent l’eau vers les côtés. Pour moi pas de grandes différences néanmoins par rapport aux modèles d’avant, l’adhérence reste excellente comme toujours avec Adidas. Que ce soit sur du sec ou du mouillé, ça ne bouge pas d’un iota, et c’est vraiment rassurant, surtout quand l’hiver pointe le nez et que les routes commencent à glisser.

En ce qui concerne le chaussant, j’ai trouvé lors de ce test que l’avant-pied des Adidas Boston 10 était plus accueillant qu’avant, ce qui contentera les pieds fins comme moi mais également les pieds plus larges, peut-être à l’étroit dans les versions précédentes.

Conclusion

Malgré de nombreux changements et non des moindres, prise de poids et insertion de lames de carbone, l’Adizero Boston 10 reste fidèle aux qualités qui ont fait son succès : un modèle polyvalent qui conviendra aux coureurs à la recherche de confort sans mettre de côté le dynamisme. Un partenaire idéal pour les sorties longues notamment.

Où acheter l’Adidas Boston 10 ?

Elle est disponible ici (souvent en promo grâce aux codes de réduction).

En promo également sur Alltricks en cliquant ici.

0 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You May Also Like
Read More

Test: Nike Pegasus 37

Pour cette nouvelle version de son modèle emblématique, la Nike Zoom Pegasus, Nike a frappé fort avec  de…
Read More

Test: Saucony Kinvara 11

Aujourd’hui, je vous propose de découvrir mon test des Saucony Kinvara 11. Pour tout vous dire, je partais…
Read More

Test: Adidas Boston 8

Aujourd’hui, je vous propose mon test de l’Adidas Adizero Boston 8. Chaussure qui se veut être une pure…